LE SYNDROME JUIF EST-IL HEREDITAIRE ?

Ecrit par Gilad Atzmon le 5 avril 2016 ,traduit de l’anglais par Nadia Sghaier Saada
Pour Larry David,être juif est un état d’esprit
Comme vous le savez sans doute, votre fidèle serviteur,n’est pas un biologiste ou un expert génétique et n’est pas qualifié pour répondre à cette question .
Cependant , un examen de la question ci-dessus ,d’un point de vue culturel juif, conduit à des observations fascinantes .
Les juifs prennent un malin plaisir en s’identifier à des juifs brillants comme Albert Einstein,ou Steven Spielberg. Naturellement , les Juifs sont beaucoup moins enthousiastes à s’identifier avec des super criminels comme Bernie Madoff ou un pédophile comme Jeffrey Epstein
L’esprit tribal juif est un concept élastique . Beaucoup de juifs s’accrochent au déterminisme biologique dans l’héritage de talents juifs , mais rejettent avec force toute cause biologique quand il s’agit de caractéristiques peu recommandables . Le folklore juif est follement incohérent dans son attitude de biologiste par rapport aux soi-disant “caractéristiques juives”.
Il y a quelques années , le comédien américain Larry David a produit une émission dans laquelle il procède à une déconstruction sophistiquée et fascinante du ” biologisme juif “. Dans la cinquième saison de sa série TV, “Curb Your Enthusiasm “, (2005 ) (Freine ton enthousiasme),David aborde le sujet du don d’organes . se présentant volontairement comme l’ultime juif américain excentrique et égoïste , David est confronté à un sérieux dilemme.
Son meilleur ami Richard Lewis (un autre comédien juif) souffre d’insuffisance rénale aiguë . Sa survie dépend d’un don de rein et, comme vous pouvez le prédire , le rein de Larry David correspond parfaitement . David , qui avait jusque-là utilisé sa série pour représenter l’irrémédiable personne égoïste juive de la culture populaire américaine , est réticent à donner son rein.
Comme l’intrigue se développe , David engage un détective privé pour découvrir qui sont ses vrais parents et apprend que lui,David , a été adopté . David rencontre ses parents biologiques et découvre qu’il n’est pas né juif . Il est né chrétien , d’origine écossaise . David est très excité au sujet de sa nouvelle identité ethnique et de sa foi. Instantanément, il devient une personne empathique . Son attitude égoïste disparaît . Il se soucie tout à coup des autres. Il évolue vers un goy sympathique, ennuyeux, compatissant. Quelques scènes plus tard, David assiste au service du dimanche avec ses nouveaux “parents” dans leur église locale . Là, il apprend pour la première fois que ” donner ” c’est aussi ” recevoir “.
David ne perd pas une seconde . Il comprend. Il quitte l’église et prend le premier avion pour Los Angeles où il se précipite à l’hôpital pour donner son rein à son meilleur ami . Au cours de la préparation finale de David pour la transplantation , l’infirmier est submergée par la dévotion , la bonté et la conviction de David . Tout au long de cette transition vers le christianisme , Larry David que nous voyons est le contraire de l’ égoïste Larry David que nous avons connu .
Bien qu’inspirée par le ciel, la métamorphose humaniste de David ne dure pas longtemps .Alors qu’il est amené vers la salle d’opération , déjà sous anesthésie lourde , le détective privé arrive jusqu’à David : ” Larry j’ai fait une erreur ” , il crie , ” vous n’avez pas été adopté “. En dépit de l’anesthésie , David revient immédiatement à ce qu’il était avant . David comprend qu’il est un Juif . Sa compassion chrétienne s’évapore instantanément . Sa transition est inéluctable : il est un Juif après tout, et les Juifs ne sont pas censés donner leurs organes à d’autres, même pas à leurs meilleurs amis. David , qui est maintenant fortement anesthésié tente de résister, il veut fuir . Mais contre sa volonté, il est entraîné dans le bloc opératoire . Il devient une victime de sa propre bonté temporaire non – juive .
Regardez la vidéo de David et son ami dans le bloc opératoire https://www.youtube.com/watch?v=OgN6dwXQm88
Le message de Larry David dans l’épisode ci-dessus est claire. Être un Juif est un état d’esprit . Ce qui semble être une palette du syndrome du juif égoïste et narcissique de David ne sont ni des symptômes biologiques , ni génétiques, mais une question de l’identité juive .Selon David dans “Freine ton Enthousiasme” , les juifs sont égocentriques seulement parce qu’ils identifient à “l’égocentrisme juif”.
Le message de Larry David dans l’épisode ci-dessus est claire. Être un Juif est un état d’esprit . Ce qui semble être collection égoïste et narcissique juive de David de symptômes ne sont ni biologiques , ni génétique, mais une question de l’identité juive . Juifs , selon la gourmette David Votre Enthousiasme, sont égocentriques seulement parce qu’ils identifient à la « égocentriques Juif ».
Les aspects culturels que présente Larry David sur le symptôme juif a reçu un soutien énergique cette semaine du journal juif The Forward .
L’événement juif à New-York City qui attire notre attention est l’histoire de Krzysztof Gutkowski . ” Ce hipster polonais qui a découvert qu’il était juif et a réclamé par ce fait, le droit de propriété sur le Varsovie Building. ” (http://forward.com/news/337603/how-one-polish-hipster-found-out-hes-jewish-and-inherited-warsaw-apartment/)
Gutkowski était un hipster Goy ,jusqu’à ce qu’il découvre qu’il était juif , une révélation qui l’a transformé instantanément en sioniste , passionné de la religion de l’Holocauste et propriétaire bien nanti.
Ces dernières années , “Forward” écrit , ” il y a eu un nombre croissant d’histoires sur les juifs polonais qui récupèrent en Pologne,avec succès la propriété des biens que leurs familles possédaient avant l’Holocauste . ” Cette situation est problématique ,admet le Forward, parce qu’à ce jour , certains polonais vivent dans des maisons et des appartements appartenant autrefois à des juifs , et ils s’inquiètent du jour où ils pourraient être appelés à déménager. Cela contribue non seulement à créer de l’hostilité , mais aussi l’antisémitisme . “Je suis un peu déçu par les Polonais …On se serait attendu que, contrairement aux Palestiniens , les Polonais auraient hâte d’être expulsés par leurs nouveaux propriétaires juifs . Le Forward révèle que les médias polonais rapportent ,maintenant ,de plus en plus de cas de biens en cours de restitution pour les juifs . “
Apparemment Gutkowski est l’un de ces nouveaux propriétaires juifs . Il n’a découvert sa judéité que depuis une décennie . “À l’époque , il était étudiant en anthropologie à l’Université de Varsovie et était intéressé par l’ histoire alternative de la ville. Il a été particulièrement attiré par les juifs lorsqu’ils ont rempli les rues . Quand il parle à sa mère d’un article sur les jeunes polonais qui redécouvrent leur judéité , elle prit une profonde inspiration et l’a informé qu’elle était juive et que sa mère était une survivante de l’Holocauste ” .
Comme Larry David qui a fait une transition instantanée vers une nouvelle identité, Gutkowski n’a pas tardé à tomber dans “l’exceptionalisme” juif. “Je suis en état de choc , je me sentais comme une personne élue , ” raconte-il . Gutkowski commence à rechercher des documents sur sa famille à l’Institut historique juif , il visite le cimetière juif de Varsovie à la recherche de pierres tombales abandonnées , et rejoint la communauté juive locale . La richesse n’a pas tardé à suivre. Gutkowski a constaté que ses ancêtres juifs avaient possédé le “62, Zlota Street”, sur laquelle sont construits quelques 40 appartements et habité par 80 locataires .
Après être devenu le propriétaire du building en 2014 , Gutkowski a découvert que le bâtiment est également un lieu de pèlerinage pour les touristes de l’Holocauste . Chaque jour , des centaines de visiteurs remplissent la cour avec des bousculades dans le bâtiment pour prendre des photos à côté de l’un des derniers vestiges restants du mur du ghetto de Varsovie .
La transition du hipster Gutkowski dans le tribalisme a-il été déterminé par la biologie ? J’en doute. Il semble que le garçon chanceux a fait un choix calculé sur la base de l’identité . Il ne croit pas nécessairement en Dieu et ne cherche pas à étudier le Talmud . Il croit avec ferveur dans le marché de l’immobilier et de l’Holocauste .
Le Jewish Forward et Haaretz ( qui initialement ont publié cette histoire ) étaient très excités par cette petite victoire juive . Dans l’univers des juifs, revendiquer la propriété de vos ancêtres après 75 ans est une procédure casher . Plus encore , revendiquer la terre d’autres personnes après 2000 ans ,ce qui semble être à jamais le récit juif le plus populaire . Pourtant, ni le Jewish Forward ni Haaretz ni aucune autre institution juive ne semblent soutenir le droit de retour des Palestiniens à leurs terres , leurs villages et leurs villes . Apparemment , dans l’univers juif , la restitution est procédure qui ne s’applique qu’aux juifs .
Mais il y a un côté positif à ce conte que vit ce “hipster ” ,pour les progressistes juifs . Gutkowski ne veut pas faire son aliya . ” Ma grand-mère aurait pu quitter la Pologne et venir en Israël , dit-il ,mais elle a décidé de rester … Aujourd’hui J’honore sa décision et j’estime que je dois aussi rester. La maison ( 40 appartements dans le centre de Varsovie ) est ma récompense pour ce choix ” , at-il ajouté .
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s