LA PROPAGANDE NAZIE ÉTAIT BASÉE SUR CE QUE LES SIONISTES AVAIENT DIT

Article Traduit par Nadia Sghaier Saada à partir de

“Nazi Propaganda was Based on What Zionists Said”

Propagande nazie a été basé sur ce que les sionistes ont dit
Le sionisme et l’antisémitisme
Nous implorons et supplions nos frères juifs de comprendre que les sionistes ne sont pas les sauveurs du peuple juif ni les garants de leur sécurité, mais plutôt les instigateurs et les causes et l’origine de la souffrance juive en Terre Sainte et dans le monde entier. L’idée que le sionisme et l’État d ‘”Israël” est le protecteur des Juifs est probablement le plus grand canular jamais perpétré contre le peuple juif. En réalité, depuis 1945,les Juifs n’ont jamais encouru un tel danger physique que depuis l’avènement dans l’entité sioniste?!
Les Juifs sont sommés par leurs lois religieuses d’être fidèles aux pays dont ils sont citoyens. Depuis la destruction du Temple de Jérusalem et l’exil du peuple juif, il ya quelques deux mille ans, nous avons été enjoints d’être scrupuleusement fidèles aux pays ou nous résidons . Un des grands prophètes de la Bible, Jérémie, au chapitre 29 de son livre proclamé le message de DIEU à tous les exilés; verset sept lis: «Cherchez le bien-être de la ville où je vous ai exilés et priez pour que Le Tout-Puissant, pour leur bien-être , bien-être vous aurez.” Cela a été une pierre angulaire de la morale juive à travers notre histoire à ce jour.
Les vrais Juifs de la Torah   veulent vivre en paix et en harmonie avec leurs voisins dans tous les pays au sein de la communauté des nations, y compris dans la Palestine historique. Ils déplorent les actes et les politiques de violence perpétrés par ceux qui, abusant du nom d’Israël notre père, ont substitué l’idéal de nationalisme chauvin pour les valeurs éternelles de la Torah, l’éternel héritage divinement accordé du peuple juif.
L’intention séculaire du sionisme est de  remuer intentionnellement l’antisémitisme partout ou c’est possible, et même plus généralement, pour profiter partout de toute la souffrance juive afin d’améliorer sa cause .En effet, la haine des Juifs et la souffrance juive est l’oxygène du mouvement sioniste, et dès .Dèsle début,l’inciter délibérée à la haine du juif et, dans l’horreur feinte, l’utiliser pour justifier l’existence de l’Entité sioniste – cela est relève ,bien entendu, d’un machiavélisme élevé au plus haut degré. Ainsi, les sionistes prospèrent sur la haine et la souffrance des Juifs, et cherchent à en bénéficier en alimentant la peur et le maintien des Juifs dans la crainte perpétuelle, les obligeant à ignorer la vraie nature du sionisme, et de considérer ainsi l’Etat sioniste comme leur seul salut.
L’antisémitisme par le sionisme politique
Bien que les sionistes et d’ autres le contestent, Il y a un fait indéniable :les éléments laïques et apostats révolutionnaires dans la communauté juive en Europe ont grandement contribué à l’hostilité envers les Juifs après la Première Guerre mondiale Cela a suscité la haine des Juifs en général parmi d’autres non -Juifs. Alors qu’il était prisonnier en 1924 dans la forteresse de Lansberg sur la rivière Lech, Hitler a écrit Mein Kampf . Quand il est devenu chancelier de l’Allemagne en 1933, il a été aidé par Goebbels, Roseberg et Streicher. Ils sont à l’origine des déclarations, “Les Juifs d’Allemagne ont causé la défaite de l’Allemagne dans la guerre de 1914-1918; les Juifs d’Allemagne étaient responsables des conditions terribles en Allemagne qui ont suivi la guerre; les Juifs d’Allemagne sont des étrangers et qu’ils veulent demeurer étrangers; ils n’ont aucune loyauté envers le pays de leur naissance; ils ne sont pas humains; ce sont des chiens sales; ils n’ont pas le droit de s’immiscer dans les affaires de l’Allemagne; il ya trop de Juifs en Allemagne”.
Concernant le sionisme, son fondateur et apostat, Theodor Herzl, a cherché à intensifier la haine du Juif, afin de renforcer la cause du sionisme politique. Voici quelques-unes de ses “perles”:
«Il est essentiel que les souffrances des Juifs. . . s’aggravent. . . ce qui contribuera à la réalisation de nos plans. . . J’ai une excellente idée. . . J’induirai les antisémites à liquider la richesse juive. . . Les antisémites nous aideront ainsi, en ce qu’ils renforceront la persécution et l’oppression des Juifs. Les antisémites sont nos meilleurs amis “. (De son Journal, Partie I, p 16)
Voici d’autres mots tirés de l’imagination de ce rêveur, de la p. 68 de la partie I de son Journal:
“Donc, l’antisémitisme, qui est une force profondément ancrée” dans le subconscient des masses, ne nuira pas les Juifs. Je trouve effectivement qu’il est avantageux de construire le caractère juif, l’éducation par les masses qui mèneront à l’assimilation. Cette éducation ne peut se produire que par la souffrance, et les Juifs s’y adapteront.”
Rendre les Juifs détestables et comme comme étant des sous-hommes n’a pas à été  inventé  par les théoriciens nazis comme Hitler, Goebbels, Rosenberg et Streicher. Cette idéologie a été simplement adaptée à partir des déclarations des sionistes politiques tels que ceux trouvés dans les écrits du sioniste “Yehezkel Kaufman” en 1933.
En 1920, il y avait fait des déclarations hostiles aux Juifs à l’Université de Heidelberg. Ces déclarations, affirmaient que les Juifs d’Allemagne avaient causé la crise qui a suivi la guerre; que les Juifs d’Allemagne n’avaient rien en commun avec les Allemands, et que les Allemands avaient le droit d’empêcher les Juifs d’Allemagne de pénétrer dans les affaires de leur volk n’ont pas été réalisés par Adolf Hitler dans Mein Kampf, mais par “Nahum Goldmann”, qui  est devenu le président de l’Organisation sioniste mondiale et président du Congrès juif mondial, et, qui est sans conteste, le plus influent sioniste politique dans le monde.
En 1921, les Allemands en Allemagne ont été informés que:
“Nous les Juifs sommes des étrangers … un peuple étranger dans votre milieu et nous … souhaitons le rester. Un Juif ne peut jamais être un Allemand loyal; celui qui appelle la terre étrangère sa patrie est un traître au peuple juif “.
Qui a prononcé ces mots ignobles? C’était Jacob Klatzkin, le second de deux idéologues sionistes politiques en Allemagne à l’époque, où les Juifs d’Allemagne avaient des droits politiques et civiques. C’est lui qui avait préconisé de saper les communautés juives comme une certaine façon d’acquérir un Etat. “Ils n’avaient aucun scrupule concernant la démolition des communautés juives existantes.”
Qui a parlé dans un discours public lors d’une réunion politique sioniste à Berlin et a déclaré que «l’Allemagne … a trop de juifs”? Était-ce Hitler ou Goebbels? Non, C4était Chaim Weizman, qui deviendra plus tard le premier président de l’Etat d’Israël. Cette phrase a été publié en 1920, et, donc, quatre ans avant que Hitler ait même pu écrire Mein Kampf.
Combien de Juifs sionistes savent de cette trahison vicieuse a été prononcée par ces dirigeants sionistes politiques de haut niveau? ces apostats du peuple juif? Au procès de Nuremberg de grands criminels de guerre, propagande nazie, Julius Streicher a déclaré: «Je n’ai rien fait de plus que l’écho de ce que les leaders sionistes avaient dit”, il est clair qu’il avait dit la vérité.
En plus de Hitler, Rosenberg, Goebbels et Streicher, de nombreux autres dirigeants nazis avaient utilisé les déclarations des sionistes pour valider leurs accusations contre les Juifs d’Allemagne. Tels sont les efforts des dirigeants sionistes à ce jour pour maintenir un degré élevé de l’antisémitisme afin de leur permettre, dans l’horreur feinte, au point puis à l’antisémitisme pour soutenir leur cause idolâtre et anti-juive. En 1963, Moshe Sharett, alors président de l’Agence Juive, a déclaré lors du 38e Congrès annuel de la Fédération de la jeunesse scandinave que la liberté dont jouit la majorité des Juifs en péril le sionisme, et à la 26ème Congrès sioniste mondial, les délégués ont été informés que le Juif est en voie de disparition par l’assouplissement de l’antisémitisme aux Etats-Unis “Nous sommes mis en danger par la liberté” at-il déclaré.
Comme nous l’avons dit plus tôt, le sionisme se nourrit de l’antisémitisme. Ben Gourion a déclaré: «… Ce n’est pas toujours et pas partout que je m’oppose à l’antisémitisme”. Les sionistes tirent profit régulièrement des pratiques “anti-sémites”  et jouent la carte raciale contre quiconque, Juif ou non-Juif, qui ose s’élever contre le vice du sionisme.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’organisation Lehi, une émanation de l’Irgoun de Begin qui a été dirigée par Yitzhak Shamir a cherché une alliance avec les nazis! Ce qui suit est une citation des écrits du Lehi dans leur contact avec les nazis:
«La création de l’Etat juif historique sur une base nationale et totalitaire, et liée par un traité avec le Reich allemand serait dans l’intérêt du renforcement de la position future de la puissance allemande au Proche-Orient … Le NMO en Palestine propose de prendre une part active à la guerre aux côtés de l’Allemagne … La coopération du mouvement pour la liberté d’Israël serait également en ligne avec l’un des récents discours du Chancelier du Reich allemand, dans lequel M. Hitler a souligné que toute combinaison et toute alliance seraient inscrits dans afin d’isoler l’Angleterre et la vaincre. “
Pour ceux qui supposent que les sionistes ont été du côté de la liberté et de l’égalité, ces mots semblent étranges. Cependant, pour ceux qui comprennent la racine du sionisme, qui est la transformation et de l’élimination de la notion de Juif traditionnel et le judaïsme, ces déclarations ne sont pas étranges du tout. Ils sont prévisibles.
Les sionistes ont convenu avec le nazisme en général, avant même l’avènement du nazisme. Ils croyaient que les Juifs ne pouvaient pas, et ne devraientt pas, vivre en harmonie dans toute autre société dans le monde, et qui devraient être retirés de ces sociétés au profit de ces sociétés. Ils croyaient que la nouvelle existence juive dans son propre État serait refaire l’image des Juifs comme «inutile» et «parasites». Ces idées existaient bien avant Adolf Hitler!
Il ya une énorme quantité de littérature décrivant comment les sionistes ont fait :qu’il est très difficile de sauver des Juifs pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Comme diverses personnes et organisations ont essayé d’organiser les départs de Juifs vers les pays occidentaux, les sionistes ont travaillé des heures supplémentaires pour empêcher que cela se passe. Ils ont exprimé l’avis que le renforcement de la population juive de Palestine était plus important que de permettre aux Juifs d’aller vers des pays tiers, et ils ont insisté pour que les puissances occidentales  juives ne doivent pas être acceptées ailleurs que dans la Palestine. En effet, Its’hak Greenbaum, un sioniste célèbre, a proclamé que “une vache en Palestine valait plus que tous les Juifs de Pologne.” Le tristement célèbre David Ben Gourion a dit en 1938:
“Si je savais qu’il était possible de sauver tous les enfants d’Allemagne en les amenant en Angleterre, et seulement la moitié des enfants en les emmenant en Eretz Israël, je choisirais la deuxième solution. Car il nous faut prendre en compte non seulement la vie de ces enfants, mais aussi l’histoire du peuple d’Israël “.
Après la guerre, un dirigeant sioniste «religieux», le rabbin Klaussner, qui était en charge des personnes déplacées a présenté un rapport à la Conférence juive américaine le 2 mai 1948:
«Je suis convaincu que les gens doivent être forcées d’aller en Palestine … Pour eux, un dollar américain apparaît comme le plus haut  des objectifs. Par le mot« force », je suggère un programme. Elle a servi pour l’évacuation des Juifs Polonais, et dans l’histoire d’«Exodus» … Pour appliquer ce programme il fallait, au lieu de fournir “personnes déplacées” dans le confort, de créer le plus de malaise possible pour eux … Dans un deuxième temps, une procédure faisant appel à la Haganah pour harceler les Juifs “.
Il est ironique que les sionistes proclament leur État comme refuge pour le peuple juif, où depuis la Seconde Guerre mondiale ,il n’y a pas de place sur la terre aussi dangereuse pour les Juifs, à la fois spirituellement et physiquement, que l’Etat sioniste.
Les sionistes ont travaillé sans relâche pour créer la peur chez les Juifs dans les pays arabes après que l’Etat sioniste ait été créé. Leur travail tactique a eu le plus de succès au Yémen,  Maroc, Irak,  Algérie, Libye, Tunisie.
Il est de notoriété publique parmi les Juifs Irakiens que pendant 1949-1950 le célèbre sioniste, Mordechai ben Porat, qui avait le surnom de Morad Abu al-Knabel (Mordechai Bomber), a joué un rôle en cherchant à corrompre des fonctionnaires Irakiens après la création de l’Etat sioniste pour adopter des lois  encourageant les Juifs à quitter l’Irak. Cela a été renforcé  par les sionistes qui  posaient des bombes dans des synagogues à Baghdad en Mars 1950. Les informations à ce sujet sont facilement disponibles sur internet.
Les écrits et documents de M. Naim Giladi en détail concernant ce que les sionistes ont fait à Bagdad en 1950 pour provoquer le départ des Juifs vers l’Etat sioniste. Les sionistes ne se soucient pas quel effet leurs politiques auront sur les communautés juives de tous les pays. Quand ils accusent les nations européennes de tous les péchés sous le soleil, les sionistes se soucient que de ce que cela va produira comme hostilité envers les Juifs. Non! Pas qu’un peu. Au contraire, comme nous l’avons vu, ils prospèrent sur de telles circonstances, s’accrochant à l’espoir vain que ces communautés juives vont se précipiter pour le “salut” ves la “valeur refuge” du Paradis sioniste où les Juifs sont en danger constant parce que le régime sioniste  engage toutes formes de provocations cruelles contre les non-Juifs.
Les accusations horribles de violence et d’intimidation
 les sionistes ont cherché toutes les occasions pour encourager les Juifs à quitter leur pays d’origine. Chaque fois qu’il y a le moindre cas de l’hostilité envers les Juifs sur les talons de la politique sioniste, ou s’il y a des signes de détresse économique   les sionistes magnifient un millier de fois, cherchant à humilier sans pitié les nations concernées, et agiter pour les Juifs à aller à l’Etat sioniste, le soi-disant “habitat naturel” du peuple juif. Cela a été le cas dans des pays comme la France, l’Argentine, l’Uruguay, l’ex-Union soviétique et l’Egypte.
Les promesses de la Torah vont toujours se réaliser. Ce verset de la Torah démontre que ceux qui sont ses ennemis vont payer un prix quand le royaume de GD prévaudra.
Deutéronome 32:43: Praise his People, O Nations: For he will avenge the blood of his servants. He will render vengeance against his adversaries and make expiation for his land and his People.(j’ai gardé le texte en anglais car je (Nadia Sghaier Saada) ne suis pas à même de traduire la parole divine de la Torah.

http://www.truetorahjews.org/naziismzionism

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s