POURQUOI ISRAHELL EST EN TUNISIE …. LE COMPLOT DES TÉNÈBRES LE MASQUE DE SION

Traduit de l’anglais par Nadia Sghaier Saada.
Masque de Sion
“Sourire face à l’oppression la plus grave, est un acte de résistance enracinée dans une beauté sans pareil” Jonathan Azazia.

 

Il est indiscutable ,et à n’importe quel niveau, que historiquement, l’Afrique a été le plus tourmenté et torturé des continents et des régions de la planète.     Ravagé par des siècles de colonialisme et de son enfant bâtard : la traite négrière transatlantique, l’impérialisme, les guerres civiles menées par les services de renseignement étrangers, le pillage des ressources naturelles et de fausses interventions «humanitaires» en masse, il semble que l’Afrique ne peut pas trouver le Salam (la paix).
On a beaucoup écrit sur le fait que l’Afrique actuelle, est un produit de l’agression de l’Ouest et du racisme occidental, mais ce n’est qu’une partie de la vérité.

Comme c’est souvent le cas quand une discussion sur les événements du monde et l’histoire du monde est lancée dans l’ère moderne de la domination des médias, la manipulation et la désinformation, de fait, Il ya des mains cachées derrière chaque cluster de génocide et de souffrance en Afrique, passé et présent
Dans les œuvres révolutionnaires et novatrices :”LA RELATION SECRETE ENTRE LES NOIRS ET LES JUIFS” Tome I et “LA RELATION SECRETE ENTRE LES NOIRS ET LES JUIFS” Tome 2,(http://www.amazon.com/Secret-Relationship-Between-Blacks-Jews/dp/0963687700/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1334760865&sr=8-1)
De ” COMMENT LES JUIFS ONT PRIS LE CONTROLE DE L’ECONOMIE DES NOIRS AMERICAINS»,
De “COMMENT LES JUIFS VENDAIENT LES ESCLAVES NOIRS: VENTE D’ESCLAVES ET PUBLICITE SUR LA VENTE DES NOIRS” (http://www.amazon.com/Selling-Blacks-Historical-Research-Department/dp/0963687727/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1334760907&sr=1-1)
Dans le Département De Recherches Historiques Sur “La Nation Musulmane” se trouvent, des références 100% basées sur des sources juives (souvent rabbiniques) et philo-sémites, démontrant sans équivoque que la torture inhumaine et génocidaire de la traite transatlantique des esclaves était une entreprise dominée par les Juifs au Brésil et au Surinam
Malgré une campagne de dénigrement systématique toujours en cours à ce jour, alimentée par le pouvoir judéo -sioniste qui a lamentablement échoué à réfuter, la qualité académique de ces ouvrages ,et de leur véracité.
Ce qui rend ces révélations d’autant plus intrigantes et plus troublantes, c’est que cette hégémonie n’était pas seulement matérielle ou physique avec les Juifs qui exploitaient les noirs par le commerce et l’appropriation. Cette traite négrière, était aussi idéologique à travers les croyances religieuses juives déshumanisantes qu’ils avaient partagées avec leurs partenaires anglo saxons, pour plonger les noirs dans la misère.
Dans la religion juive, comme ordonné par le Talmud de Babylone, les Noirs sont éternellement maudits par la voie dite de «La Malédiction de Ham.” Bien que la malédiction d’origine dans le chapitre 9 de la Genèse dans la Bible, aucune identité raciale n’a été attribuée à Ham, fils du prophète Noé, et il n’y avait certainement pas de préjugés anti-noir dans la Bible.
Les origines racistes de cette “Malédiction de Ham ” sont citées dans les pages rabbiniques des “sages” du Talmud, qui damne les Noirs à une existence infinie dans l’esclavage. Les rabbins y proclament : “son père outragé dit à Ham, parce que tu m’as trompé dans l’obscurité de la nuit, tes enfants doivent être nés noirs et laids, parce que tu as secoué ta tête pour me mettre dans l’embarras, ils doivent avoir les cheveux crépus et les yeux rouges (http://www.amazon.com/Judaism-Discovered-Anti-Biblical-Self-Worship-Superstition/dp/0970378459/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1334761010&sr=1-1)
“Parce que tes lèvres plaisantaient à mes dépens leurs lèvres seront gonflées, et parce que tu négligé ma nudité, ils iront nus” (http://www.amazon.com/Judaism-Discovered-Anti-Biblical-Self-Worship-Superstition/dp/0970378459/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1334761010&sr=1-1)
“Moïse Maïmonide”, le plus célèbre rabbin “sage” du judaïsme, a écrit que “les Noirs sont des “animaux irrationnels” qui sont “en dessous de l’humanité, mais surtout des singes (2).”
Les points de vue de “Maïmonide “sont au cœur de la vision globale juive de la population noire. Pour les juifs,”Maimonide” est infaillible et saint rabbin du Talmud .Il a ainsi perpétué aux yeux des juifs, cette “malédiction de Ham” dans le temps.
Les rabbins du Talmud ont aggravé la malédiction de Ham dans le temps, en attribuant la bestialité comme un engagement régulier chez les Noirs de concocter des fantasmes sexuels. Ils les dépeignaient comme étant les dépravés de Ham, fornicateurs avec les chiens et les corbeaux et ainsi, leur peau serait une damnation avec encore plus de noirceur à cause de leur perversion (Même source).Dire qu’ils sont malades, selon les rabbins, serait un euphémisme et “démentirait le fait même de commencer la description”.
Et quand les politiques du régime sioniste usurpateur envers les Juifs éthiopiens sont examinés en profondeur, et ils ne sont rien comparables avec la discrimination juive contre les Noirs aux Etats-Unis en raison de l’accumulation de la richesse juive disproportionnée (http://thebilzerianreport.com/why-do-so-many-jews-hate-black-people/),
Il est aussi clair que le ciel est sombre lors du coucher du soleil, que ces croyances talmudiques hideuses sont restées intactes encore aujourd’hui, dans les principaux axes de la vie juive.
La famille Rothschild, la dynastie juive infâme et monstrueusement puissante de banquiers, mondains et les philanthropes qui sont à juste titre considérés comme les parrains de l’entité sioniste criminelle. Les membres de cette familles sont également liés aux profits générés par la traite transatlantique des esclaves -Financial Times-(http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:LDVwLkVMXccJ:www.ft.com/cms/s/0/7c0f5014-628c-11de-b1c9-00144feabdc0.html+&cd=2&hl=en&ct=clnk&gl=us#axzz1sP880dVE)
La ferveur talmudique chez la famille Rothschild ,est une tradition qui remonte au grand-père de la famille, “Mayer Amschel”.Il a été décrit par un certain “SJ Cohen” ,dans sa biographie quoiqu’officieuse, main bien exacte, admirable et faisant autorité, ayant pour titre : “La vie exemplaire de l’immortel banquier M. Mayer Amschel Rothschild,” un “croyant zélé du Talmud qu’il a choisi comme seul et principal guide de toutes ses actions” (http://www.amazon.com/The-House-Rothschild-Prophets-1798-1848/dp/0140240845/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1334761194&sr=1-1).
Par conséquent, il ne devrait pas être un brin étonnant que la famille Rothschild participe à une pratique aussi meurtrière et cruelle que l’esclavage. Que leurs croyances juives leur étaient dictées qu’il était parfaitement possible de le faire, en dépit de leurs stupides, et absurdes excuses. Les croyances de la dynastie Rothschild sont également intrinsèques à la propagation du colonialisme Britannique et français à travers le continent africain.
Comme le héros et courageux poète et polémiste, Ezra Pound a dit: «Jusqu’à ce que vous sachiez qui a prêté quoi à qui, vous ne savez absolument rien de la politique, vous ne savez absolument rien de l’histoire, vous ne savez rien des querelles internationales.” Les gouvernements britannique et français n’auraient pas pu réaliser et ne pouvaient pas avoir effectué leurs aventures coloniales sanglantes en Afrique sans une quantité éléphantesque d’argent, dont ils ont, respectivement bénéficié de leurs Banques Centrales à Londres et à Paris, comme il est bien reconnu par l’histoire. Ce qui n’est pas discuté ou même osé être discuté, ce qui est ignoré par crainte de ce qui se trouve sous la surface, est que les Banques Centrales, cette corne d’abondance de sources juives, était sous domination de Rothschild. Comme James Mayer et Nathan Mayer à Paris aimaient souvent le décrire, Rothschild était le “roi des Juifs”, à Londres en son temps.
Les millionnaires d’origine juive étaient le socle de la puissance de la scène financière en France et tous étaient des subordonnés de la Chambre des Rothschild. Juifs d’horizons politiques socialistes, impérialistes et républicains ont tous travaillé pour la même cause: la poursuite de l’inflation du pouvoir Rothschild. Quant à la Grande-Bretagne, la grande majorité des opérations financières de la puissance impériale ont été traitées par la dynastie Rothschild (http://www.amazon.com/The-New-Babylon-Panoramic-Historical/dp/B00328Q3DK/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1334761277&sr=1-1).
Pour être clair, la maison Rothschild n’avait pas une simple connexion nonchalante à l’impérialisme colonial, comme si elles étaient une caricature fantasque de la cupidité financière, assise dans le luxe alors que son “argent a travaillé pour elle.” Ce sont des fanatiques juifs qui ont cru sincèrement pouvoir subjuguer la planète en fonction de leurs livres saints tribaux, le pillage des richesses des goyim(pluriel de goy ou non juif) comme ils étaient censés le faire en tant que “le peuple élu de Dieu», comme l’a confirmé si haineusement et vivement cet extrait du Talmud de Babylone, BT Baba Bathra 54b, “La propriété des gentils(non juifs) est comme le désert, celui qui parmi les Juifs y arrive en premier, lui appartient:

(http://www.amazon.com/Judaism-Discovered-Anti-Biblical-Self-Worship-Superstition/dp/0970378459/ref=sr_1_1?=books&ie=UTF8&qid=1334761010&sr=1-1).
Les Rothschild étaient les propagateurs actifs du colonialisme et de l’impérialisme et il n’existe pas une preuve plus claire que “Cecil Rhodes”, peut-être le plus célèbre défenseur de la domination du monde par les britannique et qui est considéré comme un pionnier de l’entreprise coloniale britannique. Cette évaluation le concernant est cependant assez trompeuse car, depuis le début des années 1880, Cecil Rhodes n’était rien d’autre qu’un intermédiaire pour la famille Rothschild, qui était un “bailleur de fond et financier substantiel”. Rhodes, avec le capital Rothschild a établi la suprématie Rothschild ,sur le commerce des diamants de l’Afrique, et se référait directement et personnellement à Nathan Mayer:

(http://www.amazon.com/The-House-Rothschild-Volume-1849-1999/dp/0140286624/ref=sr_1_2?s=books&ie=UTF8&qid=1334761384&sr=1-2).
Cecil Rhodes était l’homme de scène des Rothschild qui, en conformité avec les plans hégémoniques de ses maîtres talmudistes, a entrepris la colonie de la Rhodésie par un génocide , juste au nord de l’Afrique du Sud, déclenchant un siècle de conflits tumultueux et l’effusion de sang inutile. La Rhodésie ,une colonie de l’Empire Rothschild, cédée au régime de l’apartheid sadique de “Ian Smith” de 1965-1980.Et c’est la nation connue aujourd’hui comme le Zimbabwe. Et c’est à partir d’ici que l’introduction se termine et ou l’étude va commencer. L’exploitation juive de l’Afrique n’est pas terminée, elle a simplement changé de visage : de l’expansionnisme financier talmudique de la Chambre des Rothschild au sionisme de l’entité juive en Palestine usurpée.
L’INFILTRATION DU ZIMBABWE : PROPAGATION DU SIONISME CULTUREL SOUS COUVERT DE “L’HUMANITAIRE”
Le 1er Mars 2012, un curieux article paru dans le Jewish Telegraph Agency (JTA), le soi-disant «Global Service Nouvelles du peuple juif», intitulé «Face à la pauvreté en Afrique , titre “Ruth Feigenbaum, désespérée offre une lueur d’espoir”:

(http://www.jta.org/2012/03/01/news-opinion/world/in-face-of-desperate-african-poverty-ruth-feigenbaum-provides-a-beacon-of-hope)”
Feigenbaum, selon la JTA, est devenue impliqué dans les activités des droits de l’Homme au Zimbabwe après que son jardinier, ait été diagnostiqué avec le VIH et décédé trois jours plus tard. L’épreuve a “profondément bouleversé” Feigenbaum. Décrite comme un “acteur majeur” au Zimbabwe, Feigenbaum a utilisé ses connexions “juives internationales” pour mettre en place des organismes de bienfaisance à l’intérieur de Bulawayo, la deuxième ville du Zimbabwe.
Ce genre d’Organisme constitué par Ruth Feigenbaum était aidé par le “Secours Juif Mondial” de Londres, une organisation avec une main lourde en Afrique et financée par un cabinet de conseils sioniste et les magnats juifs de la mode tels que Marks and Spencer, PO Ltd et Paula Ohrenstein Ltd, Lucy Wernick and Associates, Barry Finer, Majesta Ltd et le Groupe de Jacobson:

(https://www.wjr.org.uk/ways-to-give/gik/corporate-donors/what-our-donors-say/#list)
Les partenaires notables du “Secours Juif Mondial” sont “B’nai B’rith” : cette institution de la franc-maçonnerie constituée exclusivement de membres juifs. L’autres membre est le nid d’espions sionistes connu sous le nom “la Ligue Anti-Diffamation”(ADL), elle est intrinsèquement attachée au Comité de L’ « American Jewish Joint Distribution », un groupe fondé à l’origine comme un canal de distribution pour les fonds utilisés dans le complot juif sioniste pour voler la Palestine. Puis, le “Lyceum Shaalavim”, une école juive orthodoxe qui se spécialise dans les enseignements talmudistes et enfin “le Forum juif de l’Ukraine», un groupe lié à des groupes de collecte de fonds sionistes dans tout les pays d’Europe orientale: (https://www.wjr.org.uk/about-us/partners/).
Outre les connexions alarmantes de la communauté “Secours Juif Mondial” de Londres au réseau criminel sioniste international et le noyau de la communauté juive orthodoxe raciste, la vraie raison pour laquelle Feigenbaum rebondit autour du Zimbabwe est révélée par ses paroles, et elle n’est pas «humanitaire». Feigenbaum, se référant à des enfants zimbabwéens avec qui elle a travaillé, dit: «Ils ont appris quelque chose sur les juifs et le judaïsme, de moi (10).” Assurément, ce que ces précieux enfants, innocents et sans méfiance ont “appris” n’était pas la malédiction de Ham ou les enseignements de Maïmonide.
En outre, Feigenbaum a été aidée dans ses efforts par un rabbin sud-africain nommé “Moshé Silberhaft”, qui lui a fourni des livres pour les enfants avec lesquels elle a travaillé et en faveur de qui, elle a dédié, une bibliothèque portant son nom, dans la communauté.
Le rapport JTA a noté que «Dans son travail avec les Zimbabwéens locaux, Feigenbaum a introduit quelques enseignements juifs. Lorsqu’elle leur a dédié la bibliothèque, elle avait les larmes aux yeux en regardant les orphelins chanter des chansons dans les deux principales langues du Zimbabwe autochtones, Shona et Ndebele, ainsi qu’en anglais et en hébreu. “Feigenbaum également fait mention que :
“Ils me saluent à chaque visite avec un ‘shalom’ et me remercient en disant ‘todah rabah.” Au moment de Pessah”, Avec la matsa envoyée par le rabbin Moshe, j’organise un troisière “seder” afin qu’ils puissent apprendre un peu plus sur nos coutumes(le seder est une cérémonie qui permet aux plus âgés de transmettre cet épisode du peuple juif aux jeunes générations pour en conserver le souvenir-Cette explication vient de moi (Nadia Sghaier Saada) et non de l’auteur-. (http://www.jta.org/2012/03/01/news-opinion/world/in-face-of-desperate-african-poverty-ruth-feigenbaum-provides-a-beacon-of-hope) “.
Le grand absent du rapport JTA , est l’information qui confirme que Ruth Feigenbaum est ,ce que ses intentions vraiment sinistres sont : qu’elle est un membre du Congrès juif d’Afrique: ( http://www.africanjewishcongress.com/ruth.htm ) , un groupe de lobby sioniste qui aide les Juifs d’Afrique ” afin qu’ils conservent leurs liens avec la communauté juive mondiale” et qui maintient les objectifs organisationnels de « lutte contre l’antisémitisme ” et la promotion des intérêts de l’entité sioniste usurpatrice .

“Le Congrès juif africain” est une filiale du “Conseil juif sud-africain des Députés” et “le Congrès juif mondial”:

( http://www.africanjewishcongress.com/ms.htm ),l’un des plus puissants groupes juifs-sionistes de la planète.

   Le directeur exécutif du “Congrès juif africain” n’est autre que le rabbin Moshe Silberhaft , le partenaire de Feigenbaum au Zimbabwe, qui a été ordonné dans la tradition rabbinique sur la terre du Jérusalem occupé et est un citoyen de l’entité sioniste criminelle:

( http://www.thejewishweek.com/news/international/violence_reduces_zimbabwe_jewish_community )

Le légendaire révolutionnaire et rebelle nigérian “Fela Kuti” musicien célèbre pour avoir déclaré que l’impérialisme culturel européen était le plus grand ennemi de l’Afrique et que pour cela, la chose la plus essentielle pour lui est de lutter contre. Dans cet esprit, un additif doit être ajouté : que l’impérialisme culturel juif (le sionisme culturel) soit considéré comme un ennemi tout aussi mortel pour l’Afrique si ce n’est plus, dû aux enseignements juifs religieux et politiques de l’occupation sioniste (qui est enracinée dans la “sagesse «judaïque) à la fois étant intrinsèquement anti-Noir. Le Sionisme culturel génèrera dans ses victimes africaines une dissonance cognitive brutale car ils méprisent avec véhémence le racisme mais aussi aiment les sionistes, en dépit de leurs croyances suprématistes abyssales anciennes, en particulier en ce qui concerne l’Afrique, qui, dans leur vision du monde judaïque, est éternellement condamnée à l’esclavage et “noir” en raison de la malédiction de Ham .Pour répétions , Feigenbaum n’est pas «humanitaire », pas de « militante des droits de l’homme» , elle est une sioniste ,imposante du sionisme culturel ( aussi connu comme l’impérialisme culturel juif ) sur une population indigène .
lE Sionisme culturel a été créé et développé par le suprématiste juif d’éducation talmudique talmudiste “Ahad Ha’am” (vrai nom: Asher Zvi Hirsch Ginsberg), qui a vu le projet sioniste criminel comme un moyen de fonder un “Centre Spirituel Pour La Communauté Juive Mondiale (http://www.myjewishlearning.com/history/Modern_History/1700-1914/Zionism/Ahad_Haam.shtml),.” Le peuple palestinien autochtone, serait ainsi condamné. Ce que les Africains doivent savoir, c’est qu’au cœur même du sionisme culturel est la destruction de tout ce qui n’est pas juif pour la promotion des intérêts juifs, comme en témoigne la doctrine «Grand Israël» (http://www.maskofzion.com/2012/03/tribal-nexus-zionists-and-anti-zionists.html). Les avancées de “Ruth Feigenbaum” au Zimbabwe ne sont que le début de quelque chose de bien plus sinistre, beaucoup plus dangereuse, comme les colons juifs-sionistes en Palestine avant elle, insufflant l’impérialisme culturel juif lentement et sournoisement.
Une partie intégrante du sionisme culturel pratique l’espionnage de reconnaissance, pour la compréhension de la culture autochtone avant d’empiéter sur elle et la détruire. Et la cinquième colonne de l’entité sioniste usurpatrice est exactement ce que “Feigenbaum” , “Silberhaft” et le “Congrès juif africain” sont . Ce n’est pas un hasard si leurs activités se sont accrues à la fois pas trop longtemps après que le gouvernement zimbabwéen du président “Robert Mugabe” avait eu un air de défi contre le sionisme international et ses mandataires à Washington DC et à Londres. “Mugabé” a promis de fournir à la République islamique d’Iran de l’uranium pour son programme nucléaire domestique, et ce, en dépit du blocus économique paralysant. En effet , le ministre zimbabwéen des Affaires étrangères “Simbarashe Mumbengegwi” a ostensiblement déclaré que «Les restrictions à l’encontre des deux pays { Zimbabwe et l’Iran } ne sont pas accidentelles » .
Les Etats occidentaux suivent l’approche de sanction envers les pays qui ne font pas acte de soumission et agissent contre leur intérêt ( 1http://www.haaretz.com/news/international/zimbabwe-we-will-supply-iran-with-uranium-for-its-nuclear-program-1.346887 ) ” .
Les sanctions cruelles contre les pays musulmans révolutionnaires sont bien connues. La guerre économique de l’Occident contre le Zimbabwe de “Mugabé” est cependant une vérité cachée, la cause des difficultés actuellement de lutte contre le peuple du Zimbabwe et qui était aussi délibérément absente du rapport JTA sur Feigenbaum et son sionisme ” activiste “.
Dès que le Zimbabwe indépendant a aspiré à l’indépendance de l’Empire Rothschild , Mugabé ,qui lui-même était emprisonné par le régime d’apartheid pendant une décennie (1964-1974) , a lancé un programme de réforme agraire visant à restituer les terres confisquées par les colons de Rhodésie , à leurs propriétaires légitimes :les Zimbabwéens .
Le gouvernement britannique, un agent des intérêts Rothschild, a conclu un accord avec Mugabé : Que ce dernier prenne soin des colons de Rhodésie. En fait, il s’agissait d’une tentative délibérée, du gouvernement britannique, de briser les reins du gouvernement zimbabwéen et de remettre le pays dans le chaos.
Mugabé, qui a instauré d’excellents programmes de soins de santé national et de l’éducation, relevant ainsi le taux d’alphabétisation de 95 % chez les Zimbabwéens, le plus élevé en Afrique, par rapport à un abyssal taux de 39% pendant les années de l’apartheid .
Mugabé avait résisté à l’empire au nom de son peuple. Et en raison de sa résistance sincère contre l’intrigue de l’Occident, les gouvernements américain et britannique, ainsi que le FMI , une institution dominée par la communauté juive sioniste , ont imposé des sanctions dévastatrices sur son pays . Les sanctions ont empêché le gouvernement de Mugabé d’importer des matières premières, vouant ainsi les secteurs agricole et industriel du Zimbabwe à la perte (http://www.countercurrents.org/hassan220708.htm )
En raison des positions historiques de principes de Mugabé concernant la Palestine, et ses efforts courageux pour mettre fin à la monopolisation juive des secteurs de l’habillement et du textile du Zimbabwe (http://allafrica.com/stories/200109050003.html).
Le régime usurpateur “israélien” s’est joint à l’agression économique contre la Résistance de la Nation d’Afrique Australe. Le ministre de l’ Industrie, du Commerce et du Travail du régime sioniste, avec le” Processus de Kimberley”, a développé un forum “israélien” et a désigné comme cible prioritaire, les “droits de l’Homme” au Zimbabwé . Leur intérêt consistait à arrêter l’approvisionnement régulier des diamants sur les marchés mondiaux. Ainsi,” Human Rights Watch”, l’ONG notoirement financée par le milliardaire méga sioniste “George Soros” à hauteur de 100 millions de dollars:

(http://www.hrw.org/news/2010/09/07/global-challenge),

associé à punir le Zimbabwe pour des allégations de violations des droits de l’Homme et de corruption:

(http://www.haaretz.com/weekend/week-s-end/blood-stones-or-just-a-rough-cut-1.299657).
L’ énormité absolue dans cet état de fait , ce qui rend la question si pathétiquement grotesque et si hypocrite , est que le plus grand exportateur de diamants dans le monde est «Israël», et chaque diamant qu’il produit est un diamant de sang en raison du fait qu’il est accusé de crimes de guerre , crimes contre l’humanité , nettoyage ethnique , génocide , apartheid et les exécutions extrajudiciaires à l’intérieur et à l’extérieur de son territoire ( en pleine expansion ). L’entité sioniste utilise l’argent qu’il se procure de ces diamants de sang pour financer l’occupation criminelle de 64 ans de la Palestine:(http://electronicintifada.net/content/israels-blood-diamonds/8754 ) .
Et, dans une étonnante et ironique fatalité , tout récemment, un pilote ” israélien ” nommé “Shmuel Kainan Klein” a été capturé par des agents d’immigration du Zimbabwe dans une tentative de contrebande de diamants à Tel Aviv:

( http://www.herald.co.zw/?option=com_content&view=article&id=37819:israeli-pilot-pleads-not-guilty-to-diamond-possession&catid=46:crime-a-courts&Itemid=138 ) .
L’agression sioniste sur le peuple zimbabwéen n’est pas un phénomène nouveau non plus. Bien que Mugabé se batte, le régime d’apartheid de Rhodésie de “Ian Smith», était soutenu, aidé, armé par ” Israël ” et aliment avec ses brevetés ” Uzi ” mitrailleuses et des hélicoptères américains remis à neuf :

(http://www.amazon.com/Israels-Global-Role-Weapons-Repression/dp/0937694517/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1334762218&sr=8-1)
Avec les rapports abondants dans les médias sioniste sur la santé défaillante du président Mugabé, qui, sont fausses et fabriqués par les services de renseignement de l’ennemi (http://allafrica.com/stories/201204140168.html),
“Ruth Feigenbaum”, du “Congrès Juif Africain” encore en activité et avec les relations de son pays avec la République islamique d’Iran gagne plus de terrain
Chaque jour qui passe, il est certain que dans un avenir prévisible, les Zimbabwéens ne connaitront pas la paix, et depuis le premier jour ou le larbin des Rothschild, “Cecil Rhodes” avait illégalement mis les pied sur leurs terres.
UN COMPLOT SIONISTE EN OUGANDA : KONY 2012 SENSATIONNALISME ET DESINFORMATION GALORE
Le 5 Mars 2012, une vidéo brillante, et émotionnellement trompeuse a créé le buzz sur la toile, appelée “Kony2012” le nom d’ groupe rebelle Centrafricain, connu comme l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) et son chef était “Joseph Kony”. Produit par un groupe appelé ” Invisible Children”, la campagne Kony 2012 a attiré des célébrités à travers le spectre Hollywood et a suscité une grande attention des médias sionistes. Si cela ne suffisait pas pour dissiper son caractère suspect, les drapeaux rouges ont été collés à l’examen de l’affiche de la campagne, qui a présenté aux côtés de “Joseph Kony”, Oussama Ben Laden et Adolf Hitler en Allemagne national-socialiste.
Proclamant un nom de chef de file aussi clinquant que “Hitler,” son pays “Allemagne” et son peuple comme «nazis» est pénible, Ces attaques nommées contre les juifs, sont considérées comme répréhensibles, diffamatoires par la matrice de la puissance juive ; qui l’ utilisée sans cesse depuis la terrible chute du national-socialisme aux mains des Alliés de l’Axe pendant la seconde guerre mondiale, et plus particulièrement contre le peuple allemand lui-même, contre les Palestiniens et les Irakiens. Et Oussama Ben Laden, bien sûr, a été le boogeyman utilisé par le sionisme international pour justifier son recours orwellien de “guerre contre le terrorisme.”
La farce suprême était “Sauvez le Darfour”, une campagne qui a commencé comme un projet exclusif de la “Communauté Juive Américaine”, avec des groupes sionistes extrémistes comme le “Jewish Community Relations Council “American Jewish World Service” et ouvrent la voie à l’assaut de la propagande contre le gouvernement du Soudan. Plus de la moitié des 100 millions de dollars recueillis se sont retrouvés dans les banques “israéliennes” pour financer des colonies illégales en Cisjordanie occupée (http://rehmat1.com/2010/03/29/save-darfur-funds-israeli-settlements/).
La vidéo Kony 2012 est d’autant plus frauduleuse, que Joseph Kony est injustement dépeint comme ce seigneur de guerre extrêmement influent qui a construit un énorme, armée meurtrière par la violence physique , psychologique et sexuelle généralisée sur des enfants soldats . Nulle part dans la vidéo n’est mentionné que la LRA de Joseph Kony a été initialement composé des “Acholi” , un groupe ethnique réprimé et asservi par les colonialistes britanniques financés par Rothschild . Il n’a pas non plus été mentionné que la LRA a été formée pour lutter contre la discrimination et de résister à la dictature militaire de “Yoweri Museven”i , qui obtient 45 millions par an de financement par le gouvernement américain pour aider la lutte contre “Al – Shabab” , la Résistance islamique de Somalie occupée . Idéalement, il ne mentionne pas que la LRA n’a pas été actif en Ouganda ou ailleurs en Afrique centrale depuis 2006 et Kony lui-même a été AWOL pendant un certain temps. La vidéo est un connerie, pure et simple, et dangereuse car, isl tentent de créer un prétexte (capturer Kony) pour justifier une agression militaire américaine contre l’Ouganda et d’approfondir la présence déjà gênante d’AFRICOM sur le continent ( http://empirestrikesblack.com/2012/03/kony-2012-youth-movement-promotes-us-military-presence-in-central-africa/ )
Malgré tout ce battage, Kony 2012 est maintenant en ruine. “Jason Russell”, co-fondateur de” Invisible Children” et la force motrice de la vidéo virale, a jeté l’opprobre et la honte à ce projet.
Après s’être effondré en public complètement nu, en jurant, hurlant, et martelant le trottoir avec ses mains, il a été filmé (http://www.nydailynews.com/news/national/new-video-shows-kony-2012-creator-jason-russell-naked-meltdown-close-up-article-1.1041730). En outre, “Invisible Children” a été pris en flagrant délit d’espionnage pour le régime brutal de “Museveni” soutenu pars les Etats-Unis et le renseignement des opérations militaires ougandaises qui ont interpellé et assassiné des dizaines d’hommes innocents, de femmes et d’enfants (http://rt.com/usa/kony-2012-uganda-invisible-649/).
Dans cette entreprise dévastatrice, et par des faits, des déductions analytiques corroborant infailliblement le fait que ” Invisible Children” en tant qu’organe des puissances arrogantes, est une ONG financée et soutenue en faveur de l’Initiative de transition du nord de l’Ouganda par l’USAID (http://www.usaid.gov/our_work/cross-cutting_programs/transition_initiatives/country/uganda/rpt0309.html ), qui est l’appareil du Département d’Etat si souvent associé aux opérations de la CIA de ce type d’espionnage, comme en témoigne le plus récemment par ses activités d’infiltration dans les institutions éducatives à travers le Liban ( http://english.al-akhbar.com/content/usaid-goes-school-instruction-or-intelligence).
Et c’est là où la balle sioniste commence à sérieusement s’effilocher et devient incontrôlable. L’administrateur adjoint de “l’USAID” est “Donald Steinberg”, un diplomate de carrière, qui a servi dans plusieurs postes de haut niveau au sein du gouvernement des Etats-Unis, y compris, notamment, Directeur des Affaires Africaines au Conseil National de Sécurité (1994-1995) et conseiller principal du président Clinton sur toutes les questions africaines, ainsi que principal directeur adjoint de la planification des politiques pour le Département d’ةtat des Etats-Unis (2001-2003), où il a assisté intimement le Secrétaire d’ةtat “Colin Powell” à la reconstruction de l’Afghanistan occupé. “Steinberg” est aussi un sioniste dévoué qui a joué un rôle clé dans le maintien du statut quo criminels professionnels de la Palestine et au Cachemire à travers le “processus de paix” sioniste sa sœur laide, «la résolution des conflits (http://www.sandiego.edu/peacestudies/documents/ipj/Programs/DLS/IPJBookSteinberg.pdf).”
Steinberg est haï sur le continent africain pour son rôle dans le génocide Rwandais, dans lequel il a informé la Direction juive philo-sémite, et l’administration criminelle de guerre de Clinton d’ignorer la terrible effusion de sang qui allait s’y dérouler. Steinberg est maintenant vice-président de l'”International Crisis Group” (http://iaindale.blogspot.com/2009/02/rwanda-shame-of-donald-steinberg.html), un think tank sioniste influent puissamment fondé par le faucon néoconservateur “Morton Abramowitz” et le précité “George Soros”. En dépit de ses «pouvoirs humanitaires,” il est clair à partir de ses positions et associés que “Steinberg” est un agent de premier rang du projet sioniste culturel en Afrique. Et en tant que Commandant de la puissante “USAID”, il ne fait aucun doute que “Steinberg” assure une politique qui accorde des prêts uniquement aux groupes qui sont prêts à poursuivre l’agenda sioniste.
Le dictateur Ougandais “Yoweri Museveni” est également très impliqué avec le régime sioniste usurpateur , c’est pourquoi il reçoit des dizaines de millions d’aide du gouvernement des ةtats-Unis sionistes occupées qui ne compromet jamais les intérêts ” israéliens ” quand à la mise en place des régimes clients . Il a fait sa première visite à la Palestine juive occupée en 2003 quand il a rencontré le meurtrier de masse génocidaire Premier ministre “Ariel Sharon” (vrai nom : Ariel Scheinermann ) et jusqu’au-boutiste psychotique ministre des Affaires étrangères , “Benjamin Netanyahu” ( vrai nom : Benjamin Mileikowsky ) dans le but d’assurer le “maintien de la sécurité” . Sa plus récente visite , en Novembre 2011,fut avec Netanyahu et avec le massacreur de “Qana” : Shimon Peres ( vrai nom : Szymon Perski ) , pour acquérir plus d’armes et l’amplification de l’aide économique . La réunion a été organisée par “Rafi Eitan», l’ancien et infâme commandant du “Palmach” et directeur des opérations au Mossad .Ce dernier est en train de mettre en place des opérations commerciales en “Ouganda” (sans doute pour une plus grande infiltration ” israélienne ” ) avec l’aide de “Museveni” ( http://www.haaretz.com/print-edition/news/what-are-the-former-mossad-chief-s-business-ties-to-uganda-1.396530 ) .
Il faut dire qu’il est tout à fait possible, et même très fort probable que “Yoweri Museveni” ne serait pas au pouvoir aujourd’hui si n’était pas soutenu par l’entité sioniste, en raison de la participation intime du régime usurpateur dans la chute de l’ancien président Ougandais, l’incompris et diabolisé “Idi Amin”, qui régna de 1971 à 1979. Pendant les premiers mois de sa présidence, “Amin” avait tissé des liens étroits avec l’entité de la suprématie juive, forgea des alliances économiques et militaires avec elle. Les conseillers militaires “israéliens” avaient mis en place des camps d’entraînement pour l’armée de l’air Ougandaise et de l’infanterie et il y avait des réunions régulières entre l’occupation sioniste et les autorités Ougandaises. L’entité sioniste a vendu des jets à “Amin”, des chars et des canons de toutes sortes, alors que ses entreprises se sont impliquées dans la construction de l’infrastructure de l’Ouganda, y compris des maisons et des routes. En échange, “Amin” avait décidé de soutenir les efforts sionistes pour fragmenter le Soudan (http://jcpa.org/article/israeli-ugandan-relations-in-the-time-of-idi-amin/).
C’était la ” Crise d’Entebbe “”, qui a duré du 27 Juin, 1976 à 4 Juillet 1976, qui a finalement conduit à la désintégration du régime d’ “Idi Amin Dada”, et qui a terni son image internationale et l’a affaibli en interne. Sur les cendres de ce que les sionistes appellent “Opération Entebbe”, le président de Tanzanie, “Julius Nyerere”, prendrait des mesures contre “Idi Amin” à un moment où il a vu le président Ougandais et son armée aussi faibles. “Nyerere envoya” 40.000 soldats dans la capitale Ougandaise “Kampala” en Avril 1979.Le point culminant de trois années de conflit, fut lorsque la force Tanzanienne émergente voiture victorieuses et conduisent “Amin en exil” (http://jcpa.org/article/israeli-ugandan-relations-in-the-time-of-idi-amin/).
Ce qui n’est pas connu au sujet de ces deux événements, et de leur connexion, est que l’entité sioniste a fomenté et manipulé les deux opérations.
La crise Entebbe a commencé lorsque le Front Populaire pour la Libération de la Palestine ( FPLP ) “aurait” détourné un avion à Athènes et par la suite détourné l’avion vers Entebbe , avec 98 personnes à bord , la plupart d’entre étaient juifs ” israéliens ” . L’opération a été signalée dans le monde entier comme un acte de terrorisme, diligenté par “Idi Amin” désigné comme étant un «parrain de la terreur ” Ce récit, comme tous les autres récits des médias juif -sionistes , est bien sûr un mensonge . En vérité, le détournement était un un “false flag” ou un coup monté et mis en scène par le service ” israélien ” de sécurité intérieure, le “Shin Bet” (ou “Shabak” ) , qui avait infiltré l’OLP Palestinien et planté ” toutes sortes d’éléments sauvages ” dans le mix de l’organisation . Le but de l’opération, n’est autre que de saper la réputation d’ “Idi Amin” , d’affaiblir l’OLP dans les yeux de la France et des ةtats-Unis . La crise a pris fin quand l’élite des commandos de l’occupation “israélienne” ont attaqué l’aéroport d’Entebbe, portant le théâtre de cette mise en scène sioniste à son acte de clôture et le sauvetage des otages. ” Israéliens “.Le frère du Premier ministre Netanyahu, Yonatan , est mort pendant le raid.(Voici un document britannique expliquant la mascarade sioniste ( http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3407333,00.html )
La Tanzanie, alors dirigée par « Julius Nyerere » de 1961 jusqu’à sa retraite en 1985 , était un état de client ” israélien” ” . A partir t de son indépendance en 1964, l’établissement de sa sécurité étai” assuré sans interruption par les “israéliens” qui supervisaient aussi ses relations diplomatiques et économiques ( http://www.jpost.com/Diplomacy-and-Politics/Barak-unfazed-by-criticism-from-Tanzania ) .
Plus récemment, l’entité sioniste a pris une part importante dans le contrôle de vastes opérations minières de la Tanzanie , à travers la méga Corporation “Engelinvest” du financier israélien ” “Jacob Engel” qui s’est emparé de trois mines .Il a assuré ainsi la domination sioniste sur l’or tanzanien , le cuivre , le nickel et d’autres métaux ( http://www.haaretz.com/print-edition/business/engel-goes-for-the-gold-and-copper-and-nickel-in-tanzania-1.259748 ) .
” Nyerere” lui-même n’était pas seulement un allié du régime d’occupation juive, mais un défenseur dévoué de la cause sioniste, allant jusqu’à se ridiculiser en déclarant que la criminelle de guerre “Golda Meir” (vrai nom : Golda Mabovich ) était la ” Mère de l’Afrique ” . “Nyerere” avec un totale ineptie, d’ailleurs pensait que tout ennemi des Juifs (« Israël ” ) était un ennemi des Noirs (Afrique) . Les relations entre la Tanzanie et ” Israël ” étaient d’un genre particulier et il ne fait aucun doute que cela était dû à la vénération idéologique de “Nyerere” (http://www.tau.ac.il/humanities/abraham/publications/israel.pdf ) .
Le premier objectif des sionistes en Afrique était l’élimination de ‘intransigeance et héroïque “Amin». Eu égard à ces s révélations concernant le lien entre la Tanzanie et le sionisme, il ne peut être mis doute qu’ il y avait une main ” israélienne ” dans la paralysie d’ “Amin” et de son gouvernement par “Nyerere”. Les Ougandais, maintenant gouvernés par le dictateur pro ” Israël ” Museveni ne peuvent se demander «et si … ” en ce qui concerne ce qui s’est passé depuis ce fatidique été 1976 à Entebbe, ” et si …… ” Amin avait émergé triomphant sur « Israël».
CONCLUSION: BIENVENUE EN AFRIQUE OU LES TENTACULES ISRAELIENNES S’ETENDENT A TRAVERS TOUT LE CONTINENT
Le 23 Novembre 2010, une histoire importante a été révélée dans la presse hébraïque de l’entité sioniste, puis relayée par ” Press TV” de la République Islamique d’Iran, mettant au jour, un développement plutôt gênant. Un colonel à la retraite “israélienne” dont le nom est “Avi Sivan” était mort dans un accident d’hélicoptère près de “Yaoundé”, la capitale ” ” du Cameroun. “Sivan” a été le responsable de la formation de la garde présidentielle Camerounaise et a également été le Chef de la Délégation Militaire de l’entité de la suprématie juive au Cameroun (http://edition.presstv.ir/detail/152173.html). La question était : “Si les tentacules de l’entité sioniste en Afrique avaient pénétré une nation aussi géopolitiquement obscure que le Cameroun, quelles autres pays avaient-elles atteint ? ” Pour être franc, la réponse est “partout”. Sur les livres, le régime juif usurpateur a des contacts de renseignement en Erythrée, au Kenya, au Malawi, au Zaïre, Nigeria, Côte-d’Ivoire, l’Egypte et le Maroc (http://www.amazon.com/Open-Secrets-Israeli-Foreign-Policies/dp/0745311512/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1334762959&sr=8-1).
Officieusement, et pour commencer, la liste est encore plus vaste et donc, un aperçu bref mais précis est nécessaire. Tout d’abord , il faut comprendre que les politiques de même en Amérique vers l’Afrique, en fait, l’ensemble de son réseau géopolitique de stratagèmes pour le continent Africain , sont façonnées par le régime sioniste lui-même et sa pléthore de groupes de réflexion (http://www.globalresearch.ca/america-s-conquest-of-africa-the-roles-of-france-and-israel/26886) .
En second lieu , le plan pestilentiel du haut fonctionnaire ” israélien ” conseiller en politique étrangère “Oded Yinon” , ” Une stratégie élaborée par “Israël” dans les années 1980 ” un complot discuté à de nombreuses reprises ici au” Masque de Sion” , qui planifie de la fragmentation et de la dissolution du Soudan et de la Libye comme objectifs prépondérants .Cette stratégie sioniste a été appliquée à la totalité du continent Africain par le régime sioniste . ” Yinon Afrique ” est assisté par la dictature ougandaise de Museveni , le régime corrompu au Kenya et la marionnette de longue date du sionisme , de l’Ethiopie . Les objectifs de ” Yinon Afrique” sont de balkaniser le continent sur ??trois lignes : ethno- linguistique, la couleur de peau et la religion . En outre , le concept d’un Commandement central américain en Afrique (AFRICOM ) , a été conçu et promu par l’ “Institut d’Etudes Stratégiques Avancée et Politiques” ( IASPS ) , le même groupe de réflexion sioniste qui a produit les documents infâmes ” de scission chirurgicale”ou “Clean Break” papers ( http://www.voltairenet.org/Targeting-of-Christian-Syrians-and ) .
Le régime d’apartheid d’Afrique du Sud malveillant est peut-être là ou les liens de l’entité de la suprématie juive étaient les plus forts. En Afrique du Sud, les Juifs avaient prospéré sous la protection du régime raciste qui avait participé au maintien et au renforcement de leurs liens avec l’entité sioniste. Le “Conseil des députés des Juifs d’Afrique du Sud”, un grand front du lobby sioniste sur le continent Africain, aurait déclaré sa “neutralité” en ce qui concerne l’apartheid, si les intérêts juifs n’avaient pas été compromis. La mise en place de la sécurité ” israélienne ” et de la relation avec l’Afrique du Sud étaient si essentiels en effet qu’ils croyaient réellement que ces liens auraient sauvegardé “l’Etat” juif de l’extinction. L’entité sioniste n’a pas seulement fourni une pléthore d’armes au régime de l’apartheid, c’est les sionistes qui ont créé “le secteur de l’armement sud-africain” .Les officiers d’occupation sionistes ont également aidé Pretoria à préserver ses activités (lire: des atrocités) en Angola. ” Israël ” a développé une industrie rentable en vendant des véhicules anti- émeute pour le régime d’apartheid fabriqués dans, colonie du kibboutz Beit Alfa. Plus étonnamment, les sionistes avaient fourni l’Afrique du Sud la technologie et de l’expertise nucléaire, en l’aidant à construire son propre arsenal nucléaire miniature (http://www.theguardian.com/world/2006/feb/07/southafrica.israel) . Inutile de dire que, chaque goutte de sang versé par l’Afrique du Sud du régime d’apartheid, en particulier dans ses derniers jours, est sur les mains d’ “Israël”.
Concernant l’Angola, où l’entité sioniste a été active avec les forces Sud-Africaines , il convient de mentionner que chef de guerre Angolais “Jonas Savimbi” , la marionnette chérie apparemment éternelle de lobby juif et des néoconservateur d’Amérique ” Israël”, a été assassiné par les forces spéciales sionistes quand il ne servait plus ( http://www.greatnorthroad.org/bboard/message.php?id=8383 ) .
Nulle part, l’usurpatrice entité sioniste criminelle n’eut plus de succès que dans l’exécution du plan de destruction du Soudan, une cible privilégiée du “PLAN YINON” dans ses incarnations passées et actuelles. Le Soudan riche en pétrole a été fissuré en deux, son unité sciée et détruite.
Les appareils militaires de Renseignements du dragon sioniste visant cette balkanisation ont initié et financé les acteurs de ce plan de l’Ouganda à l’Ethiopie. L’appareil sioniste maintient encore des agents actifs chargés de faire respecter le nouveau statut quo du Soudan fragmenté.
” Israël ” a déjà pénétré le nouvel Etat-nation fabriqué du « Sud-Soudan. Le trompeur et dangereux “IsraAID” , soutenu par les organisations de lobby sionistes comme “l’American Jewish Committee “et” United Jewish Appeal” , est déjà sur le terrain. L’Etat marionnette de l’entité sioniste nouvellement créé a ouvert ses portes aux entreprises ” israéliennes ” de faire des affaires dans les domaines de l’agriculture, des infrastructures, de la de sécurité et de médecine à des affaires valant des centaines de millions de dollars. le “Sud-Soudan” considère que c’est un geste de gratitude pour les militaires engagés du dragon sioniste et le soutien du Renseignement à sa “rébellion». “Et maintenant, que la relation entre le Sud-Soudan et le sionisme sont légitimées à l’échelle mondiale, les relations diplomatiques ont été établies entre les deux entités afin que Tel-Aviv puisse officiellement prendre le contrôle de l’économie riche en pétrole du Soudan du Sud ( http://www.maskofzion.com/2011/09/psywar-fake-fall-of-tripoli-and-zionist.html ) .
“Israël” a été extrêmement actif en Ethiopie depuis des décennies et sur des décennies. Cependant 1990 est le moment où les relations ont atteint leur point culminant. Le régime sioniste a alimenté la guerre civile Ethiopienne comme un terrain d’essai pour ce qu’il pourrait faire avec ses véritables ennemis, l’Irak, la Syrie et l’Iran. “Israël” a fourni le régime de criminels de guerre et collaborateurs “Mengistu Haile Mariam” avec des bombes à sous-munitions, plusieurs centaines de formateurs militaires des “FOI” pour guider l’armée éthiopienne, 150 000 fusils à verrou et un nombre indéterminé de sa technologie brevetée “Uzi” mitrailleuse (http://www.nytimes.com/1990/02/07/world/israelis-widening-role-in-ethiopia.html?src=pm).
L’assistance a continué sous le règne du Premier ministre Ethiopien et horrible agresseur des droits de l’Homme, M. “Meles Zenawi Asres”, au pouvoir depuis la chute de “Mariam”, et le développement le plus récent étant l’achat de drones meurtriers de l’entreprise “israélienne”, “Bluebird” (http://www.flightglobal.com/news/articles/ethiopian-army-to-get-bluebird-uavs-355404/) .
Le Kenya a été cher au cœur de “l’Etat” juif depuis son soutien pour le Mossad et Aman lors de l’opération “Entebbe” (http://www.amazon.com/Israels-Secret-Wars-Intelligence-Services/dp/0802132863/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1334763274&sr=8-1).
A la fin de Novembre, le régime kenyan a signé un “Pacte de Sécurité” assurant des consultants “israéliens” de sécurité envoyés à la nation d’Afrique orientale pour diriger son assaut contre la Résistance islamique de Somalie occupée , “Al-Shabab”. La Résistance somalienne a assailli le régime kenyan pour son revirement de traîtrise, considérant l’affaire comme une attaque contre l’Islam (http://www.worldpoliticsreview.com/articles/10765/israel-targets-east-africa-with-kenya-security-pact).
L’entité sioniste a fourni au Kenya des armes par le passé et ce pacte va considérablement élargir les liens existants, ce qui est prometteur pour les entreprises “israéliennes” d’armes; comme d’habitude, les civils innocents déjà massacrés dans la guerre sioniste par procuration ne sont d’aucun intérêt pour “l’Etat” juif , étant donné que les civils sont d’origine africaine et donc “maudit” dans les yeux sionistes http://mondoweiss.net/2011/11/unpacking-the-israel-kenya-deal-to-help-wage-war-in-somalia.html.
La sale affaire d’ ” Israël ” au Kenya a déjà ” porté ses fruits “.Le Kenya a permis à l’entité juive usurpatrice de loger 5 drones dans une base militaire du Kenya , à la frontière avec la Somalie en échange d’une cachette d’armes lourdes ” israélienne ” et 13conseillers militaires ayant leur résidence au Kenya .
Les drones sionistes s’en sont illégalement pris à l’espace aérien en Somalie et ont lancé des attaques de missiles infernaux, avec le dernier meurtre d’au moins 17 innocents et en blessant plus de 60 autres (http://www.presstv.ir/detail/211871.html).
A 53 ans, un ingénieur “IAF” nommé “Hanoch Miller” , qui a fondé une entreprise de défense appelé “Radom Aviation” qui a travaillé avec des industries aérospatiales ” israéliennes ” , a été arrêté en essayant de faire passer des armes au régime de la marionnette pathétique en Somalie , qui est entièrement complice dans le crimes contre le peuple somalien effectuées par l’occupation de l’ONU – Au soutenu par les US .
Bien que Miller semble agir indépendamment, cela est très suspect en raison de son statut d’élite dans “l’IAF” et du fait que l’entité sioniste veut établir des relations avec le régime ( http://www.haaretz.com/news/international/u-s-court-indicts-israeli-suspected-of-arms-trade-with-somalia-1.298744 ) .
Seulement à cause de la résistance inébranlable d'”Al- Shabab” la Somalie pas n’a pas été colonisée. Mais il y a en effet dans les sites du groupe “Merhav” d ‘”Israël “, un puissant consortium Mossad dirigée par l’agent d’élite du Mossad “Yosef Maiman A” qui a déjà pris en charge les intérêts énergétiques de l’Afghanistan occupé ( http://www.maskofzion.com/2011/08/syria-under-fire-zionist.html ) .
Le dirigeant libyen « Mouammar Kadhafi», un révolutionnaire et sa résistance de quatre décennies au sionisme et de la domination occidentale était tendrement aimé par son peuple Il est mort dans une opération dirigée par l’OTAN et ses rebelles, Kadhafi a été sodomisé et torturé avant d’être assassiné .
L’invasion, qui a eu lieu le jour férié correspondant à Pourim : la fête de la vengeance juive, il en a été de même pour l’Irak avant lui. Ce plan, a été initié et conçu par le FPI ( The Goreifn Office Policy),le renommé juif – sioniste ” Cabal ” autrefois connu sous le dénomination “Projet pour un Nouveau Siècle Américain”
les mensonges méprisables de ” violations des droits de l’Homme ” et ” génocide imminent ” utilisés par les médias sionistes pour vendre l’invasion dans le monde ont été générée par “UN Watch” , une filiale sioniste de l’aile de la politique étrangère de l'”AIPAC” (comme le CRIF en France, remarque ajoutée par Nadia Sghaier Saada, donc hors texte) et l’ “American Jewish Committee” , et dirigés par un ” israélien” ” du non de “Hillel Neuer” citoyen “israhellien”.
Kadhafi avait l’intention d’introduire un dinar d’or dans l’économie Africaine pour le commerce de l’huile, un geste qui aurait dévasté la domination financière juive -sioniste du continent (http://www.maskofzion.com/2012/02/case-of-uri-avnery-ii-hasbara.html ) .
Les rebelles de l’OTAN ne sont pas seulement prêts à reconnaître le régime sioniste usurpateur, ils sont prêts à laisser établir une base dans l’Est de la “Cyrénaïque” sur un bail de 30 ans (http://www.maskofzion.com/2011/07/syria-zionist-mobilization-kicks-into.html )
Kadhafi est en train de retourner dans sa tombe.
“Israel” a pris une autre vie, qui était celle de “Mehdi Ben Barka” , régulièrement décrit comme le ” marocain Che Guevara ” et , ” Frantz Fanon du Maroc .Le Mossad de l’entité sioniste avait kidnappé le grand théoricien révolutionnaire et l’a assassiné de sang-froid (http://www.amazon.com/Israels-Global-Role-Weapons-Repression/dp/0937694517/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1334762218&sr=8-1) .
Le Nigeria ,en fin de compte, a été secoué par une série incessante de bombardements de voiture piégées , y compris une attaque horrible le jour de Noël , dont les médias sionistes attribuent l’origine groupe islamiste connu dans la capitale d'”Abuja” et d’autres villes pour ses services sociaux , “Boko Haram “.Les musulmans Nigérians ont interprété ces attaques comme un moyen pour fomenter une guerre de religion pour diviser le pays sur des lignes ethno- confessionnelles (http://allafrica.com/stories/201112272369.html) , selon l’une des directives de l'”Afrique Yinon “, ” .Les musulmans Nigérians rejettent aussitôt l’idée que “Boko Haram” est derrière ces attaques sophistiquées , en disant qu’il est bien au-delà de leur portée et de l’antithèse de son ordre du jour . Ils disent que “Boko Haram” est devenu un ” boogeyman ” utilisé par le régime “Goodluck Jonathan” pour obtenir des subventions de l’Ouest ( http://www.economist.com/node/21542764) .
Ce n’est pas par hasard que toutes sortes d’attentats à la bombe au Nigeria ont commencé juste en même temps que le régime “Jonathan” amena une équipe du Mossad et de la CIA , supervisés par ” Israël ” et l’ambassadeur au Nigeria “Moshe Ram” , pour initier (lire: terme ) ses services de sécurité (http://www.momentng.com/en/news/3763/boko-haram-mossad-cia-to-probe-nigerian-security-agencies.html) . L’entité sioniste tente de briser le Nigeria en utilisant les mêmes procédés qu’il a utilisés avec succès au Soudan et on ne pouvait pas être plus clair .
Une activité ” israélienne ” a été détectée en ce qui concerne le petit Etat insulaire de “Madagascar” , où un ” commando illégal ” de mercenaires sionistes dirigés par “Joseph Akiva” âgé de 60 ans ,isu de la colonie juive illégale de “Netanya”.Ils ont été impliqués dans la répression sauvage et la mort de dizaines de manifestants de gauche . “Akiva” et sa bande de voyous y sont allés supprime les rivaux de l’ancien président “Marc Ravalomanana Madagascar». Malgré les intérêts commerciaux de l’île de l’océan Indien concernant la construction, “Akiva” a été extradé vers la Palestine occupée pour son activité criminelle meurtrière (http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4203362,00.html).
Un des exemples les plus méconnus concerne la marionnette sioniste en Afrique,l’ “Empereur” de la République centrafricaine , “Jean- Bedel Bokassa” . L’ami le plus proche de”Bokassa” le mégalomane était l’un des membres de l’entité juive usurpatrice parmi les” généraux célèbres, le général “Shmuel Gonen – Goodish». Le général” israélien” , en plus des conseils de sécurité et son armée , construisait les relations publiques de Bokassa à travers le monde . “Gonen – Gorodish” aussi détournait de grandes quantités de taxes de la trésorerie de l’Etat. Bien que leur relation n’ait pas duré longtemps , car un coup d’Etat militaire a renversé “Bokassa” du pouvoir, Gonen – Gorodish l’a aidé à fuir vers la Côte-d’Ivoire , où , ironie du sort , les hôtels de luxe , les palais des souverains et des entreprises monopolistiques ont tous été construits avec l’ assistance de proximité des entreprises privées et raciste “Histadrout” de l’entité sioniste ( http://www.amazon.com/Israels-Global-Role-Weapons-Repression/dp/0937694517/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1334762218&sr=8-1 ) .
Ce pays de la côte d’Afrique de l’Ouest, le “Sierra Leone” a été pillé par l’un des éléments les plus vils de la communauté juive internationale. Qui faisait virtuellement tourner son affaire, à partir du petit quartier troublé de Brooklyn, dans le voisinage de Brighton Beach, riche en diamants de la Sierra Leone : “Marat Balagula», le chef de la mafia ukrainienne juive ,l’organisation criminelle la plus puissante sur terre ,”la Mafia Rouge”, .
Le président de la Sierra Leone , “Joseph Momoh” , n’a pas de problème jusque là avec le syndicat juif de la contrebande mondiale et des opérations de blanchiment d’argent à “Freetown “,parce que les associés de “Balagula” , en retour, ont financé la campagne présidentielle de 1985 “Momoh” .Le contact principal de l’ ultra – gangster juif en Sierra Leone était un agent du Mossad nommé “Shabtai Kalmanovitch” , qui a formé la garde présidentielle de “Momoh” et a contribué à l’écrasement d’une tentative de coup d’Etat en 1986 .” Balagula” et “Kalmanovitch” ont été introduits par le rabbin « Ronald Greenwald», un leader pour les intérêts de” Marc Rich” ( http://www.amazon.com/Red-Mafiya-Russian-Invaded-America/dp/0316294748/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1334763820&sr=8-1 ),le célèbre criminel juif milliardaire gracié par Bill Clinton . Cette révélation montre un lien clair entre l’entité “israélienne” et la crime organisé, unis dans la vieille haine juive de l’homme noir, et travaillant ensemble pour la promotion des intérêts juifs .
Au Congo, où un génocide catastrophique a été pratiqué depuis 1996, dans lequel jusqu’à 10 millions de personnes ont trouvé la mort au rythme affolant de 1.500 par jour, les profiteurs de cette catastrophe humanitaire carrément insidieuse sont presque exclusivement juifs et intimement liés au grand réseau du sionisme international qui a été responsable de tous les grands conflits du siècle dernier. Dirigé par “Dan Gertler”, le petit-fils de “Moshe Schnitzer”, un terroriste “Irgoun” à travers toute de l’entité sioniste sous “M. Diamond “et pour la fondation de la “Israël” « Diamond Exchange » à Tel-Aviv en 1960, qui rassemble aujourd’hui sous le régime usurpateur 14 milliards de dollars dans des affaires de sang, il existe un réseau juif-sioniste au Congo ainsi verrouillé et si puissant et si dominateur, que il peut vertigineusement vous faire tourner la tête (http://dissidentvoice.org/2008/02/gertlers-bling-bang-torah-gang/).
Gertler ,gangster et membre de l’influent “Chabad Loubavitch” suprématiste guidé par le rabbin “Chaim Yaakov Leibovitch” , fricote avec les dynasties de diamantaires juifs qui comprennent les familles de “Templesman” , “Oppenheimer” , “Mendell” , “Blattner” , “Hertzov “et “Steinmetz” , ses principaux partenaires . Le criminels “Chabadnik” a soudoyé le gouvernement Congolais en échange de haut niveau défense ” israélienne ” et l’aide de l’intelligence. Les efforts de Gertler et Beny Steinmetz, un des plus riches Juifs de l’entité sioniste, qui se sont multipliés. Aujourd’hui, ils ont un monopole sur les diamants du Congo, une participation dominante dans le cuivre du Congo et la plus grande entreprise de cobalt – mine dans le monde. Et tout cet argent lie par le sang au crime organisé juif, ” Israël «, les marchands d’armes, plusieurs maisons influentes “Chabad” et l’occupant sioniste lui-même .Le tout menant directement vers le bureau de “Netanyahu” (http://dissidentvoice.org/2008/02/gertlers-bling-bang-torah-gang/).
“Gertler” , un suprématistes juive de l’ ordre le plus élevé , se délecte de sucer le sang du Congo et il est tellement assoiffé de sadisme , il ne pourra pas tout simplement… Pas avant qu’il ne reste plus que des millions d’autres morts.
Si la fin de Mehdi Ben Barka, le ” marocain Che Guevara », puis Thomas Isidore Noël Sankara , le révolutionnaire burkinabé , leader panafricaniste et justicier de Burkina Faso du 1983-1987 , était certainement le ” Che Guevara de l’Afrique . ” Sankara” était connu pour ses politiques radicales ( et réussies ) qui comprenaient la réforme agraire , les droits des femmes , la promotion de l’alphabétisation , de l’éducation , de la prévention de la famine , de la nationalisation des ressources , anti- néolibéraliste , l’antisioniste , anti- impérialiste, pour la santé publique, la justice sociale et juridique,pour l’ incorruptibilité et pour la punition de tous les oppresseurs précédents , colonialiste et collaborateurs y compris. Thomas Sankara était tout à fait remarquable. Malheureusement sa vie extraordinaire et pure a pris fin le 15 Octobre 1987, quand il a été renversé et exécuté dans un coup d’Etat par le président burkinabé sortant, “Blaise Compaoré” . Il a été connu, depuis un certain temps, plutôt indiscutablement dans toute l’actualité, que l'”Intelligence” française et la CIA ont aidé le coup d’Etat, mais il avait encore le sort d’ un autre joueur qui n’as pas été discuté .
Non seulement le ministère des Affaires étrangères de l’entité sioniste usurpatrice a décrit le Burkina Faso comme “l’un des plus fidèles amis “d’Israël”en Afrique (http://www.mfa.gov.il/MFA/About+the+Ministry/MFA+Spokesman/2009/Press+releases/Israeli_aid_to_Burkina_Faso_13_Oct_2009.htm) ,
Mais Blaise Compaoré est un membre honoraire de la Fondation internationale “Raoul Wallenberg” (http://www.raoulwallenberg.net/Tenembaum/english/biographical.htm), un front connu pour le Mossad du régime juif usurpateur, dans lequel “Yosef Maiman A”. , l’agent du Mossad précité qui dirige le groupe “Merhav” du consortium ” Israël ” qui vise actuellement la Somalie, est membre du conseil d’administration ( http://www.raoulwallenberg.net/about/board-directors-803/) .
La Fondation internationale “Raoul Wallenberg” a été fondée par la suprématistes juif argentin “Baruch Tenembaum” , un talmudiste dévoué, kabbaliste et sioniste l’œuvre de sa vie a été de saper le christianisme ( http://www.raoulwallenberg.net/Tenembaum/english/biographical.htm) .
Le fait que Compaoré appartienne à une telle organisation est accablant, il est un atout du Mossad et a été l’un à partir du moment qu’il a vendu son âme et ale Burkina Faso à aux ennemis de “Thomas Sankara” . En outre, dans un aveu surprenant de l’ancien ministre français des Affaires étrangères “Roland Dumas” , on sait maintenant que l'”Intelligence française” a été impliquée et l’a été pendant un certain temps ;il est sous le contrôle de l’entité sioniste( http://abna.ir/data.asp?lang=3&id=255953 ) . C’est encore un autre élément de preuve accablant que, Thomas Sankara était en effet mort martyrisé par le sionisme.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s